Université Nyonsaise du Temps Libre Drôme Provençale et Baronnies 

Maison des Associations Georges-Girard - 29 Draye de Meyne - Nyons - 04 75 26 41 37


MARQUEE - Exemple simple
HISTOIRE DE L’ART

La peinture hollandaise

Par Salomé, diplômée de l’École nationale supérieure des Beaux-Arts de Paris

Les Primitifs flamands introduisent deux innovations majeures en peinture, un véritable tournant dans l’histoire de l’art européen : la peinture à l'huile et le réalisme. Au XVIIe siècle, l'âge d'or de la peinture néerlandaise se situe dans le prolongement de l'art primitif flamand avec l'épanouissement de nouveaux 

genres picturaux : portraits, scènes de genre, peinture d'histoire, paysages, peinture animalière, natures mortes, en remplacement de la peinture religieuse moins appréciée des calvinistes. À côté des grands noms de la peinture que sont Jérôme Bosch, Rembrandt van Rijn, Frans Hals, Johannes Vermeer, Vincent van Gogh et Piet Mondrian qui ont façonné notre perception de la peinture de chevalet, découvrons le monde grouillant de vie et d'inventions des peintres hollandais. 

4 SÉANCES D’1 h 30 LE MARDI DE 14 h 30 À 16 h, EN NOVEMBRE ET DÉCEMBRE 2019. 30 €

La peinture anglaise préraphaélite

Par Sandrine Jonathan, diplômée en histoire de l’art. 
 
Il s’agit de présenter le Préraphaélisme comme mouvement artistique fort qui influence la création artistique pendant près d’un demi-siècle de la Grande-Bretagne à l’Europe. Dans l’Angleterre victorienne, marquée par de profondes mutations économiques et sociales, certains artistes de ce mouvement auront notamment pour ambition d’émanciper la nouvelle classe ouvrière, grâce à l'éducation et les loisirs fondant ainsi ce qui pourrait se rapprocher d’une première université populaire : le Working Men’s College. 
 

4 SÉANCES D’ 1 h 30 LE MERCREDI DE 14 h 30 À 16 h, EN MARS ET AVRIL 2020. 30 €

Plan d’intervention :  
I. Une peinture religieuse 
II. Inspirations littéraires  
III. L’obsession de la figure féminine  
IV. Critique sociale et morale 

Léonard de Vinci, 

500e anniversaire

Par Salomé, diplômée de l’École nationale supérieure des Beaux-Arts de Paris 

Léonard de Vinci représente pour nous un modèle de l'esprit universel, curieux de tout, doué pour tout. Peintre, sculpteur, architecte, ingénieur, scientifique, il a exploré tous les possibles de la Renaissance, il est devenu un personnage mythique qui incarne le génie. 

Nous reviendrons aux sources – ses carnets de dessins artistiques, techniques ou anatomiques – et ses peintures pour retrouver l'émotion que tous ces grands qualificatifs ont fini par user. 

En peinture, Léonard de Vinci est réputé pour l'invention de deux techniques que nous allons examiner en détail : le chiaroscuro et le sfumato. Il décrit lui-même cette façon de peindre comme « sans ligne ni contour, à la façon de la fumée ou au-delà du plan focal ». 


3 SÉANCES D’ 1 h 30 LE MARDI DE 14 h 30 À 16 h, EN MARS ET AVRIL 2020. 22.50 €