Université Nyonsaise du Temps Libre Drôme Provençale et Baronnies 

Maison des Associations Georges-Girard - 29 Draye de Meyne - Nyons - 04 75 26 41 37


MARQUEE - Exemple simple
Le Val de Loire et ses merveilles
Dans sa douceur et sa lumière subtile, le Val de Loire nous offre un paysage culturel remarquable. Son patrimoine architectural et artistique, villes et abbayes médiévales, châteaux et jardins Renaissance, témoigne de son histoire prestigieuse et de son riche et long passé de terre royale.
Par Dominique Yalopoulos, diplômée d’Histoire de l’art et d’Archéologie.
Le visage de par le monde
Après avoir étudié l’an dernier la représentation du visage dans l’art de l’Europe, vous êtes invités à retrouver ce thème pour un voyage à travers le temps et l’espace. De l’Egypte antique au Japon en passant par l’Afrique, c’est une fascinante excursion à la rencontre de l’Autre que nous entreprendrons cette année.
Par Florence Coppidiplômée de l’École du Louvre
Les artistes de la grande guerre
La première guerre mondiale a profondément modifié les sociétés européennes.
Pour la première fois, les artistes contemporains des deux côtés sont mobilisés. Ils sont confrontés à des images d’horreur. Certains sont envoyés « pour peindre la guerre » comme Pierre Bonnard, afin de produire des œuvres exaltant le côté héroïque. Peut-il y parvenir ? Les peintres allemands, russes, sont plutôt pacifistes, et vont traduire avec violence les atrocités du combat (Dix, Beckmann, etc.). Tandis qu’à l’arrière, les peintres d’affiches sont employés pour la propagande, et les peintres « mondains » désœuvrés, comment l’art resterait-il debout ?
Par Marie-Christine Haussy, ancienne élève de l’Ecole du Louvre.