Université Nyonsaise du Temps Libre Drôme Provençale et Baronnies 

Maison des Associations Georges-Girard - 29 Draye de Meyne - Nyons - 04 75 26 41 37


MARQUEE - Exemple simple
POLITIQUE

La position relative de l’Occident dans le monde

Par Lucien De Munter, diplômé en Droit communautaire du Centre Européen Universitaire de Nancy.  

À une époque où l’Union européenne commence à montrer les dents dans le commerce international face aux États-Unis et à la Chine, des économistes et des politologues non occidentaux publient des travaux sur l’avenir de l’ordre mondial, ou les relations futures entre d’un côté l’Afrique, l’Asie et d’autres pays émergeants, et de l’autre l’Europe de l’Ouest et l’Amérique du Nord. En parallèle, des auteurs européens ou américains de par leur expérience professionnelle, ou suite à un long séjour ou des liens particuliers avec des pays émergeants, peuvent aussi témoigner de la position relative de l’Europe (et des États-Unis) par rapport à ces pays. Ces analyses peuvent porter sur des aspects de type géopolitique, mais aussi sur des aspects militaires, démographiques, économiques, ou culturels. Le but de l’exercice est de mieux comprendre notre façon de faire et ses problèmes, au travers de regards externes qui protègent du nombrilisme ou de la cécité. qui apparaît quand on ne prend pas suffisamment de distance par rapport à des situations très ou trop familières.  

6 SÉANCES D’ 1 h 30 LE MERCREDI DE 14 h 30 À 16 h. DE NOVEMBRE 2019 À FÉVRIER 2020. 45 €



Écologie politique: 

défi de la durabilité pour les démocraties

Cours en ligne, sous la direction de Dominique Bourg. 

Par l’Université de Lausanne, Faculté des géosciences et de l'environnement

De quoi parle-t-on lorsque l’on parle d’environnement ?
Existe-t-il une crise écologique ?
L’environnement se résume-t-il à la pollution ?
Est-on vraiment fondé à parler de risques environnementaux ?
L’environnement a-t-il affaire à la politique et si oui pourquoi ?
Pourquoi et à partir de quand a-t-on pu parler d’écologie politique ?
Quelles en sont les différentes expressions ?
Les démocraties et leurs expressions courantes ne suffisent-elles pas à répondre aux problèmes écologiques ?
Et si ce n’est pas le cas, quels sont les apports éventuels et potentiels de l’écologie politique ?
Ce cours se propose de répondre à ces questions, l’objectif global étant de comprendre les tenants et aboutissants de l’interface écologie et politique.  

5 SÉANCES DE 2 HEURES LE MARDI DE 10 h À 12 h. D’OCTOBRE À DÉCEMBRE 2019.  
GRATUIT