Université Nyonsaise du Temps Libre Drôme Provençale et Baronnies 

Maison des Associations Georges-Girard - 29 Draye de Meyne - Nyons - 04 75 26 41 37


MARQUEE - Exemple simple
Les conférences du lundi (1er semestre 2019) 

Ces conférences ont lieu à 15 heures, une ou deux fois par mois dans les locaux de l’UNTL (Maison des Associations – Salle 11 – ascenseur pour accéder au niveau 2).

L’entrée est libre pour les adhérents et une participation de 5 € est demandée aux non-adhérents si des places sont disponibles (s'adresser au secrétariat).  

Programme du mois de janvier : 

Lundi 7 janvier 2019 à 15 h : Naissance, vie et mort des étoiles

Par Jacques Gaboriau et l’atelier d’astronomie ASOFT-UNTL 
Que cherchent les professionnels et que voient les amateurs ? 

Lundi 28 janvier 2019, à 15 h : Une œuvre éducative méconnue de la République espagnole (1931-1939)  
 

Par Colette Brun-Castelly, professeur d’espagnol.
 
Quand la République est proclamée en Espagne, au printemps 1931, le chantier éducatif est un des plus urgents à ouvrir. L'Espagne, en effet, souffre d'un retard culturel : beaucoup d'enfants sont sans écoles, le peuple, à majorité paysanne n'a pas accès à la culture. Le droit à l'éducation se présente comme le socle sur lequel doit se construire la jeune république. La tâche est immense et le parcours semé d'embûches, surtout quand éclate la guerre civile en 1936. Malgré tout, le bilan est impressionnant mais hélas méconnu. Les aspects les plus marquants de cette épopée du savoir vous seront révélés au cours de cette conférence, documents d'archive, photographies et poèmes à l'appui. 
Programme du mois de février :

Lundi 4 février 2019, à 15 h : Au fil de la rivière Drôme.  

Par Lucien Dupuis et Alain Morel, géographes 
La Drôme est un beau département. Mais c’est d’abord une rivière… une rivière singulière qui s’écoule en toute liberté, sans entrave ni barrage, ce qui en fait la dernière rivière sauvage des Alpes. Deux géographes vous invitent à descendre son cours au fil de l’eau, depuis sa source, à la Bâtie-des-Fonts jusqu’à sa confluence avec le Rhône.  
Programme du mois de mars :

Lundi 4 mars 2019, à 15 h : La genèse de la « Très Grande Bibliothèque ». 

Par Yvan Balp, chef de projet en architecture
Tous les grands projets architecturaux décidés sous la présidence François Mitterrand ont été inaugurés en 1989. Déjà, avant ces inaugurations, un autre grand projet avait pris forme : celui de la « Très Grande Bibliothèque ». Le concours avait attribué le projet à Dominique Perrault, un architecte parisien, après tous les architectes étrangers choisis lors des précédents projets. 
Vous découvrirez ainsi 250.000 m2 de plancher destinés aux « Chercheurs », au « Grand Public », les espaces destinés à l’accueil, aux expositions. Vous apercevrez l’immense jardin, le transport de document, les stockages, et bien d’autres espaces d’un monument contemporain gigantesque. 

Lundi 25 mars 2019, à 15 h : D'une rive à l'autre, histoire de ponts

Par Frédéric Morin, architecte DPLG 

Les ponts relient par-dessus ce qui sépare. Leur construction exprime le désir de communiquer, et marque un fort investissement symbolique, traduit par l'esthétique et la recherche technique et technologique dans un esprit de performance. Le bel esprit de Marc Seguin (1786-1875) et ses audacieux "ponts en fil-de-fer" lancés par-dessus le Rhône entre 1823 et 1849, a tout spécialement marqué notre région. Comme toujours avec de nombreuses photographies et plans, nous visiterons les réalisations les plus remarquables au cours des âges, les systèmes constructifs qui permettent de passer élégamment par-dessus ce qui divise. 
Programme du mois d'avril :

Lundi 8 avril 2019, à 15 h : Un petit ensemble d’oboles marseillaises du IVe siècle av. J.-C. provenant de Sainte Luce (pays Voconces)

 
Par Jean-Albert Chevillon, chercheur indépendant en numismatique et la contribution historiographique et géographique de Pierre André
En nous appuyant sur les données publiées en 2005 par Yves Girard, à propos du site de Sainte Luce (commune de Vercoiran - Drôme, France), il nous a été rendu possible de retrouver la trace d’oboles de Marseille découvertes, au même endroit, dans l’environnement immédiat du site. Les éléments recueillis confirment qu’il s’agit très certainement d’un dépôt dont l’intérêt repose principalement sur son ancienneté (milieu du 2ème quart du IVe s. av. J.-C.) et sur sa zone d’origine, le bas pays Voconces. Secteur qui s’avère très peu documenté en matière numismatique pour cette « haute » période. De plus, de par son contenu qui mélange les dernières séries d’oboles têtes à droite et les premières avec ce motif désormais orienté à gauche, ce petit ensemble met particulièrement en avant ce moment « charnière » dans le programme de l’atelier de la Marseille grecque.  
 
Lundi 29 avril 2019, à 15 h : L’intelligence émotionnelle.  

Par Elisabeth Dancet, consultante en management. 
Comment, à partir des découvertes récentes en neurosciences, appliquer ces connaissances dans notre vie quotidienne. En comprenant mieux le fonctionnement de nos émotions, nous sommes en mesure d’évoluer dans nos comportements et nos habitudes pour développer plus de bonheur au quotidien avec soi-même et dans nos relations. 
Programme du mois de mai :

Lundi 6 mai 2019, à 15 h : André Léo et les femmes avant, pendant et après la Commune de Paris
 

Par Fabienne Anglaret, auteure et historienne 
Léodile Béra dite « André Léo » est une figure centrale du mouvement féminin de 1860 à 1871. Centrer l’exposé sur elle, c’est d’abord rendre hommage à une figure oubliée de la Commune dont seul le personnage de Louise Michel reste connu. C’est aussi élargir aux divers réseaux, courants d’opinion et personnes qui ont pu l’influencer ou se sont organisés avec elle. C’est faire un panorama des femmes engagées qui ont vécu la Commune de Paris et des rôles qu’elles ont pu y avoir.