Université Nyonsaise du Temps Libre Drôme Provençale et Baronnies 

Maison des Associations Georges-Girard - 29 Draye de Meyne - Nyons - 04 75 26 41 37

Les documentaires de Michel Van Zèle 

Sculpture, Poésie, Musique, trois artistes de notre temps :


Alberto Giacometti 1901-1966 
Jacques Prévert 1900-1977 
Henri Dutilleux 1916-2013 


Les projections sont proposées le mercredi à 18 heures 30 dans la grande salle de la maison de Pays. Elles seront suivies d’un échange animé par le réalisateur.


Entrée libre sans réservation

Mercredi 12 octobre 2022 

Alberto Giacometti 

Qu’est-ce qu’une Tête ?
 
Un film de Michel Van Zele


À l’occasion du centenaire de sa naissance, le 10 octobre 2001, cet essai documentaire dévoile pour la première fois toute l’originalité du parcours artistique d’Alberto Giacometti, décédé le 11 janvier 1966. Une quête sans fin que font revivre par leur témoignage  
ceux qui l’ont croisé ou découvert (Sabine Weiss, Balthus, Jacques Dupin, Roger Montandon, Jean Starobinski, Ernst Scheidegger, Jean Leymarie, et Ernest Pignon-Ernest). 
Pour comprendre l’univers hors du commun de ce visionnaire du XXe siècle, le réalisateur Michel Van Zele a exploré les diverses sources d’inspiration de Giacometti et sa conception unique de la « tête » qu’elle soit sculptée, dessinée ou peinte.


Film couleur, 64 mn, Format : 16/9. V.o :  française. Version doublée : allemande,  
sous-titres : anglais. ©2000 ARTE France Les films d’Ici

Crédit photo : Michel Van Zele
Mercredi 19 octobre 2022

Jacques Prévert 

Les Colporteurs du Front Populaire :  Le Groupe Octobre

Film de 1h28 de 1986

LORSQUE LA LANGUE DE FEU brûlait LA LANGUE DE BOIS 
Dans la foulée du « théâtre du peuple » de Maurice Pottecher, en passant par les manifestations « dada », de Mayerhold à Piscator, de Brecht aux « journaux vivants new-yorkais », de Firmin Gémier à Malakowski, l’avènement du « Groupe Octobre » s’inscrit dans un mouvement général d’Agit Prop. 
De 1932 à 1936 le « Groupe Octobre » va faire l’expérience de l’actualité  
immédiate et transformer en « jeu de massacre » la vie politique aux dépens des mages fous de l’Histoire.

Crédit photo : Michel Van Zele
Mercredi 26 octobre 2022

Henri Dutilleux 

Henri Dutilleux, à portée de voix 

Film de 53mn

Henri Dutilleux a ébauché sa première recherche sur la voix en 1944 à partir des Trente-trois sonnets composés au secret par Jean Cassou, puis en 1994 dans un bref passage de The Shadows of Time. S’il fait souvent référence à l’écriture arborescente (spécialement dans l’Arbre des songes) pour rendre sensible la manière dont se déploie son œuvre depuis 1938, c’est en particulier dans les liens étroits qu’elle tisse avec la peinture et la poésie que se trouve le nœud du mystère de son répertoire. Aussi, sa dernière création, Correspondances, aux accents  
baudelairiens, tente d’ouvrir une nouvelle voie dans le domaine de  
l’art lyrique. C’est donc à la genèse de celle-ci que nous convie Henri Dutilleux en même temps qu’à l’exploration intimiste de ses expériences passées.  
Henri Dutilleux, à portée de voix : le titre exprime le double mouvement  
musical de mon film, à savoir le va-etvient entre la partition qui naît sous nos yeux et la grande proximité de son auteur qui nous la fait découvrir dans les lieux mêmes de sa conception, jusqu’au moment où la cantatrice Dawn Ipshaw et le chef d’orchestre Sir Simon Rattle s’en saisissent, lors des répétitions avec la Philharmonie de Berlin, la veille du concert.
Crédit photo : Michel Van Zele